L’île du Tsarévitch

Petit frère, l’exil fait rutiler les coupoles de l’orthodoxie non pas au bout, mais au commencement de ce monde. L’exil les fait s’enfler des hymnes de ton enfance.  

Boris Gamaleya

Catégorie :
 

Description

1997

Océan Editions

L’île du Tsarévitch est un «roème», à mi-chemin entre roman et poème, œuvre de ferveur filiale, mythe familial et presque national, et il porte l’espoir fou, l’espoir inspiré d’une transmigration en l’île de l’âme ou plutôt du «corps glorieux» du Tsarévitch, échappant ainsi aux conséquences du massacre de la famille impériale en 1917 et poursuivant vers le Grand Sud une quête éperdue de liberté et d’essor, sa quête du royaume.